La pétition « Bring Back Clarkson » a obtenu un million de signatures pour le retour de Jeremy Clarkson dans l’émission automobile Top Gear. La chaîne BBC cédera-t-elle face à la pression ? Dernière mise au point d’un événement digne d’une affaire d’État.

Un million, c’est le nombre de signatures récoltées par la pétition « Bring Back Clarkson » (Bring Back Clarkson pour BBC, la chaîne de télé anglaise) pour le retour de Jeremy Clarkson, le présentateur phare de l’émission automobile de la chaîne BBC, Top Gear. Vendredi 20 mars 2015, quelques fans de l’émission ont débarqué en tank devant les locaux de la chaîne à Londres pour remettre leur pétition.

Jeremy Clarkson a remercié ses fans sur Twitter pour leur soutien :

Quel avenir pour Top Gear ?

James May et Richard Hammond, les deux autres présentateurs de Top Gear, ont montré leur solidarité en refusant de présenter l’émission sans Jeremy Clarkson. Malgré tous ces soutiens, le retour du présentateur vedette de Top Gear est incertain depuis qu’un dirigeant de la BBC a comparé Jeremy Clarkson à Jimmy Saville. Cet ancien présentateur de la BBC a été accusé d’avoir abusé de centaines d’enfants durant sa carrière. Drôle de comparaison…

Un dirigeant de la BBC a comparé Jeremy Clarkson a un prédateur sexuel…

Ce même dirigeant reproche aussi à Jeremy Clarkson d’avoir bénéficié du soutien implicite du Premier ministre anglais David Cameron. Quoi qu’il en soit, le présentateur de Top Gear a fait savoir que cet outrage ne resterait pas sans suite et que ses avocats étaient déjà au travail.

Bref, on voit mal Jeremy Clarkson revenir à la BBC pour présenter Top Gear. Les chaînes concurrentes se frottent déjà les mains. Plusieurs d’entre elles se bousculeraient pour engager les trois animateurs vedettes. Pour mémoire, Top Gear est l’émission la plus regardée au monde, avec 350 millions de téléspectateurs.

 

Votre commentaire :