Renault et le sport automobile, 115 ans d’histoire en vidéo

    Dans cette vidéo publiée sur son compte YouTube, Renault revient sur ses 115 ans d’histoire en sport automobile. De la voiturette Type A à la F1 R26 de Fernando Alonso, revivez les grands moments de Renault.

    Renault a été l’un des premiers constructeurs à se lancer dans le sport automobile. Tout a commencé à la fin du 19è siècle avec la voiturette Type A. Pilotée par Louis Renault himself, cette voiture a remporté la course Paris-Rambouillet en 1899. Quelques années plus tard, la Renault Type AK et son gros moteur de 12,9 litres de cylindrée ont permis à la marque au losange de remporter le premier Grand Prix de l’histoire.

    De la 40CV à la F1 en passant par Gordini

    Les années 20 ont été marquées par l’imposante Renault 40CV qui a battu de nombreux records de vitesse. Elle était d’ailleurs baptisée « la 40CV des Records ».

    renault 40cv 1926 noir et blanc
    La 40CV est une voiture qui en impose. Son moteur cube à 9 litres !

    Après la guerre, Renault présente l’Etoile Filante, un drôle d’engin animé par… une turbine d’hélicoptère ! Cette voiture a été « flashée » à 308 km/h sur le lac de Bonneville (Etats-Unis) en 1956, battant ainsi le record de vitesse de l’époque.

    Renault Etoile Filante sur le lac de Bonneville en 1956
    Dans les années 50, l’Etoile Filante a filé à plus de 300 km/h sur le lac de Bonneville.

    Les années suivantes, Renault se lance dans le Rallye, avec un certain succès. Merci à Gordini ! Les années 70 ont été marquées par la victoire de Renault lors de la course des 24 heures du Mans 1978 avec l’Alpine A442 B mais également par les débuts du constructeur français dans la catégorie reine du sport automobile : la Formule 1. D’emblée, Renault frappe les esprits en devenant la première écurie à développer un moteur turbo.

    Alors que la marque passe tout près du titre en F1 au début des années 80, la R20 turbo 4×4 remporte le Paris-Dakar en 1982. Ces années-là voient également la montée en puissance de la R5. Le must ? La R5 Maxi Turbo et son 4-cylindres de 350 ch qui a permis à Jean Ragnotti de gagner de nombreuses courses.

    Renault F1 RE40 alain prost 1983
    Alain Prost a terminé deuxième du championnat de F1 en 1983 avec Renault.

    Dans les années 90, on assiste aux nombreux titres de Renault en Formule 1 avec Benetton et Williams. Fernando Alonso permet au constructeur de décrocher deux couronnes supplémentaires en 2005 et 2006.

    Cette année, Renault a ouvert un nouveau chapitre de son histoire en rachetant l’écurie Lotus F1. A quand la victoire ?

    Votre commentaire :