Renault et le sport automobile, 115 ans d’histoire en vidéo

    0

    Dans cette vidéo publiée sur son compte YouTube, Renault revient sur ses 115 ans d’histoire en sport automobile. De la voiturette Type A à la F1 R26 de Fernando Alonso, revivez les grands moments de Renault.

    Renault a été l’un des premiers constructeurs à se lancer dans le sport automobile. Tout a commencé à la fin du 19è siècle avec la voiturette Type A. Pilotée par Louis Renault himself, cette voiture a remporté la course Paris-Rambouillet en 1899. Quelques années plus tard, la Renault Type AK et son gros moteur de 12,9 litres de cylindrée ont permis à la marque au losange de remporter le premier Grand Prix de l’histoire.

    De la 40CV à la F1 en passant par Gordini

    Les années 20 ont été marquées par l’imposante Renault 40CV qui a battu de nombreux records de vitesse. Elle était d’ailleurs baptisée « la 40CV des Records ».

    renault 40cv 1926 noir et blanc
    La 40CV est une voiture qui en impose. Son moteur cube à 9 litres !

    Après la guerre, Renault présente l’Etoile Filante, un drôle d’engin animé par… une turbine d’hélicoptère ! Cette voiture a été « flashée » à 308 km/h sur le lac de Bonneville (Etats-Unis) en 1956, battant ainsi le record de vitesse de l’époque.

    Renault Etoile Filante sur le lac de Bonneville en 1956
    Dans les années 50, l’Etoile Filante a filé à plus de 300 km/h sur le lac de Bonneville.

    Les années suivantes, Renault se lance dans le Rallye, avec un certain succès. Merci à Gordini ! Les années 70 ont été marquées par la victoire de Renault lors de la course des 24 heures du Mans 1978 avec l’Alpine A442 B mais également par les débuts du constructeur français dans la catégorie reine du sport automobile : la Formule 1. D’emblée, Renault frappe les esprits en devenant la première écurie à développer un moteur turbo.

    Alors que la marque passe tout près du titre en F1 au début des années 80, la R20 turbo 4×4 remporte le Paris-Dakar en 1982. Ces années-là voient également la montée en puissance de la R5. Le must ? La R5 Maxi Turbo et son 4-cylindres de 350 ch qui a permis à Jean Ragnotti de gagner de nombreuses courses.

    Renault F1 RE40 alain prost 1983
    Alain Prost a terminé deuxième du championnat de F1 en 1983 avec Renault.

    Dans les années 90, on assiste aux nombreux titres de Renault en Formule 1 avec Benetton et Williams. Fernando Alonso permet au constructeur de décrocher deux couronnes supplémentaires en 2005 et 2006.

    Cette année, Renault a ouvert un nouveau chapitre de son histoire en rachetant l’écurie Lotus F1. A quand la victoire ?

    Votre commentaire :