Nissan met en lumière sa voiture électrique avec cette vidéo dévoilant une Leaf dotée d’une peinture phosphorescente.

Buzz marketing ou réel intérêt pour l’automobiliste ? Nul doute pour le moment, mais une chose est sûre : Nissan fait le buzz avec sa voiture qui brille dans le noir.

Activée par ultraviolets, cette peinture phosphorescente a été spécialement créée pour la Nissan Leaf par l’inventeur Hamish Scott. Elle est à base de matières entièrement organiques et biologiques. Nous ne pouvons pas nier que cette nouvelle technologie fait sensation toutefois, pour quelles raisons l’automobiliste lambda pourrait s’offrir une telle option (garantie 25 ans) hormis le fait de faire plaisir à son fils lors de la soirée d’Halloween ?

Un gadget qui ne sert à rien ?

Encore un gadget qui va coûter cher et qui ne sert à rien ? Cela se pourrait bien, effectivement, mais si nous prenons un peu de recul, regardons ce que nous gagnerions à nous équiper d’une peinture phosphorescente.

Les voitures électriques vont être équipé de « bruitage », à plusieurs reprises, j’ai été surpris d’un passage d’une Nissan Leaf par son silence. Alors pourquoi ne pas les équiper aussi de peinture spéciale afin de gagner en visibilité de nuit, tant pour les autres conducteurs que les piétons. Le slogan de la sécurité routière ne dit pas « Pour bien voir et être vu » ?

Si Maurice pousse le bouchon un peu trop loin, Nissan le pousse encore plus avec cette technologie. Imaginez-vous dans un parking souterrain ou au bord d’une route de campagne en pleine nuit sans lumière, quel confort que d’avoir un éclairage « automatique » et totalement écologique.

Certes, cela ne vous aidera pas à retrouver votre voiture si toutes sont équipées de cette option. Certes, EDF et ses centrales nucléaires risquent de faire grise mine mais l’automobiliste (dixit le contribuable) sera heureux de faire des économies d’éclairages publiques en toute sécurité.

Nissan Leaf brille la nuit

Votre commentaire :