NOUVEAUTÉ – Mitsubishi présente la version européenne de sa petite voiture électrique i-MiEV (3,48 mètres). Elle devrait être commercialisée en France à la fin 2010… au prix d’une berline familiale.

La petite fée électrique japonaise débarque en Europe, à l’occasion du salon de Francfort 2011. Elle se différencie de la version japonaise par un nouveau design des boucliers et une console centrale légèrement différente. En outre, elle est équipée en série du contrôle de trajectoire ESP et des airbags rideaux.

140 km d’autonomie… sur le papier

Sous le capot prend place un moteur synchrone à aimant de 64 ch, alimenté par des batteries lithium-ion de 16 kWh. Mitsubishi annonce une autonomie de 140 km.

A LIRE. Essai Mitsubishi i-MiEV

Sur le plan des performances, la japonaise électrique atteindrait le 0 à 100 km/h en près de 16 secondes et une vitesse de pointe de 130 km/h. Bref, une citadine réservée exclusivement à un usage urbain.

Photo de la Mitsubishi i-MiEV (2010)
Le grand empattement devrait profiter à l’espace à bord. En revanche, le volume de coffre semble très restreint.

Une citadine électrique au prix d’une berline familiale

Commercialisée à la fin de l’année 2010 en France, la Mitsubishi i-MiEV ne sera pas à la portée de toutes les bourses des écolos car on l’annonce à un prix avoisinant 30000 euros. Et ce malgré l’aide gouvernementale de 5000 euros accordée aux voitures électriques.

La Mitsubishi i-MiEV devrait donc principalement intéresser les flottes d’entreprises qui seront exonérées de la taxe sur les véhicules de société (TVS). Et encore…

Planche de bord de la Mitsubishi i-MiEV (2010)
La planche de bord est bien triste pour une voiture censée annoncée le futur de l’automobile.

Votre commentaire :