nouveau peugeot 3008 2 orange face avant

Maxime Picat a participé à un LiveTweet il y a quelques semaines. Il a pris le temps de répondre aux questions des internautes. Blogzine Auto a profité de l’occasion pour essayer d’en savoir davantage sur le nouveau Peugeot 3008 avant sa sortie.

Le patron de Peugeot, Maxime Picat, est un adepte du réseau social Twitter. Il a son propre compte @MaximePicat qu’il alimente régulièrement. A la fin du mois de mai 2016, il a participé à une BlueRoom, qui permet à des personnalités d’échanger avec les internautes.

J’ai profité de cet événement pour lui poser deux questions au sujet du nouveau 3008 : l’une sur les prix, l’autre sur l’absence de transmission intégrale.

« La cible du nouveau 3008 est le Tiguan »

Nous savons tout du nouveau Peugeot 3008, tout sauf la gamme et les prix. Pour essayer d’en savoir un peu plus sur le positionnement tarifaire du SUV Peugeot, j’ai demandé à Maxime Picat si les prix du nouveau 3008 seront plus proches du Renault Kadjar, l’un des moins chers du segment, ou du nouveau Volkswagen Tiguan, l’un des plus chers.

Le nouveau Peugeot 3008 2 ne sera donc pas donné. En même temps, l’ancien modèle était déjà vendu à des prix assez élevés et cela ne l’a pas empêché de bien se vendre.

« Les 4×4 ne vendent de moins en moins »

Renault Kadjar, Nissan Qashqai, Volkswagen TiguanFord Kuga, Kia Sportage, tous les SUV compacts sont proposés avec une transmission intégrale… sauf le Peugeot 3008. Pourquoi ce choix ? J’ai posé la question au directeur de Peugeot.


« Quand on regarde les ventes dans le monde, on constate que les véhicules se vendent de moins en moins en 4×4. Il y a trop de contraintes et de pollution », déclare Maxime Picat.

Selon le directeur de Peugeot, le système de motricité renforcée Grip Control, proposé sur le nouveau 3008 en option, est largement suffisant pour se sortir de toutes les situations délicates. Les montagnards sont-ils d’accord ?

Votre commentaire :