Pour un excès de vitesse de 23 km/h, un homme d’affaires Finlandais a reçu une amende de 54 000 euros. Ça fait cher le km/h !

Reima Kuisla est un Finlandais sans histoire à première vue. Aujourd’hui il fait le buzz sur Internet. Mais qu’a-t-il fait de particulier ? Visiblement, cet homme d’affaires doit très bien gagner sa vie. Et alors ? Il faut savoir que les contraventions dans ce pays nordique sont calculées en fonction de vos revenus. Oui et donc ? Recevoir une amende de 54 024 euros pour un excès de vitesse de 23 km/h démontre ses moyens ou une grossière, voire une énorme erreur du système finlandais.

Après informations, cet homme déclare 6.5 millions d’euros par an, soit une amende qui s’élève à 0.8% de ses revenus. La Finlande a voté une loi dans les années 2000 sur la progressivité du montant des amendes.

Il n’est pas bon d’être riche et hors la loi dans ce pays. D’ailleurs, Reima Kuisla a laissé éclater sa colère sur les réseaux sociaux. « Il est impossible de vivre dans ce pays quand on est riche à cause d’une loi discriminatoire qui pénalise la réussite », a-t-il déclaré sur son compte Facebook.

Pour 3 km/h de trop…

Pour la petite histoire, Reima se dirigeait vers l’aéroport de Seinäjoen, au volant de sa Mercedes Classe S, une zone limitée à 80 km/h sur laquelle il a été flashé à 103 km/h. Si cet homme avait été contrôlé à 100 km/h il aurait dû s’acquitter d’une amende de … 400 euros seulement ! De quoi se transformer en cerf finlandais en bramant à qui veut l’entendre son mécontentement.

Il n’a pas été le seul à vivre cette mésaventure dans ce pays. En 2002, un haut responsable de chez Nokia s’est vu affliger d’une amende de 116 000 euros pour un excès de vitesse de 25km/h au guidon de sa Harley Davidson.

Amende Reima Kuisla excès de vitesse
Reima Kuisla a publié une photo de l’amende sur Internet.

 

Votre commentaire :