Le nouveau diesel 1.6 dCi 130 Energy arrive sur le Renault Scénic. Un moteur de nouvelle génération qui se veut plus performant, plus souple et plus sobre que l’ancien 1.9 dCi qu’il remplace. Verdict.

Adieu au 1.9 dCi, bonjour au nouveau diesel 1.6 dCi Energy. Deux moteurs de même puissance (130 ch) mais qui n’ont pas grand chose en commun puisque les ingénieurs sont partis d’une feuille blanche pour concevoir ce nouveau diesel à 4 cylindres.

A la pointe de la technologie

Plus compact, ce 1.6 dCi Energy est un concentré de nouvelles technologies développées par Renault. Parmi les innovations les plus marquantes, on peut citer la pompe à huile à cylindrée variable, la vanne EGR à basse pression, le « thermomanagement » qui accélère la montée en température du moteur pour réduire la pollution ou encore l’admission variable à effet tourbillon (dit « Swirl ») censé améliorer la combustion. Vous suivez ?

Certaines technologies sont même issues de la Formule 1. C’est le cas par exemple du segment de piston racleur dit « UFLEX » qui réduit les frottements du moteur. Un arsenal technologique qui aurait fait l’objet d’une trentaine de dépôts de brevets pour le moteur. Si Renault le dit…

renault-scenic-dci-energy
Le nouveau 1.6 dCi Energy de 130 ch est à la fois performant et sobre.

Un diesel volontaire et silencieux

Ce charabia technique me donne des maux de tête, mais au final il faut retenir une seule chose : ce nouveau diesel a plus d’une qualité dans ses cylindres. Il est meilleur sur tous les plans par rapport à l’ancien 1.9 dCi qu’il remplace. J’ai particulièrement apprécié sa grande élasticité à bas régime. Il reprend facilement dès 1500 tr/min (où la majorité du couple est déjà disponible) quand le « vieux » 1.9 dCi se montrait paresseux sous 2000 tr/min.

Ce 1.6 dCi est également parvenu à corriger les grandes faiblesses des moteurs diesel : il est très silencieux. Les claquements et les vibrations sont très contenus et il a peu d’inertie à l’accélération. De plus, son système Stop/Start se montre très efficace. A tel point que l’on finit par oublier que le véhicule en est équipé.

renault-scenic-planche-bord-interieur
La présentation est soignée mais la planche de bord manque de fantaisie.

Consommation raisonnable

Si les performances sont dans la moyenne de la catégorie (de 0 à 100 km/h en 10,3 secondes), en revanche le Renault Scénic 1.6 dCi Energy surpasse tous ses rivaux au chapitre consommation. Renault annonce un gain de 20% par rapport à l’ancien 1.9 dCi, avec une valeur « théorique » de 4,4 l/100 km en cycle mixte (115 g/km de CO2).

Sans surprise, le Scénic se montre un peu plus gourmand sur la route. Mais la hausse est raisonnable avec une moyenne de 6,5 l/100 km affichée sur l’ordinateur de bord. Un moteur bien né.

POINTS POSITIFS

Souplesse à bas régime
Absence de vibrations
Consommation raisonnable
Efficacité du Stop/Start

POINTS NÉGATIFS

Flou dans la direction
Absence de boîte automatique

Photos du Renault Scénic (2011)

MES NOTES
Prix / Equipement
70 %
Consommation
75 %
Confort
75 %
Technologie
60 %
Plaisir de conduite
70 %
Vie à bord
85 %
Look
50 %
Finition
70 %

2 COMMENTAIRES

  1. Pour les sièges arrières c’est pas faux, ils sont plutôt lourds et Renault aurait du prévoir une barre de blocage pour les maintenir repliés, mais le gros avantage contrairement au modèle avec sièges escamotables , c’est que une fois enlevé, on a une véritable soute bien logeable avec un seuil de chargement bas .

     
  2. Je rejoins l’article, le S3 est un bon véhicule plutôt bien né, fiable et la nouvelle identité lui va bien mettant un coup de vieux à la phase 1 que je possède .

    Pour les sièges arrières c’est pas faux, ils sont plutôt lourds et Renault aurait du prévoir une barre de blocage pour les maintenir repliés, mais le gros avantage contrairement au modèle avec sièges escamotables , c’est que une fois enlevé, on a une véritable soute bien logeable avec un seuil de chargement bas .

     

Votre commentaire :