Mon avis sur le C4 Cactus BlueHDi 100 ETG6

Il y a deux catégories d’automobilistes : ceux qui préfèrent rouler dans une voiture sobre et ceux qui veulent se faire remarquer. J’ai choisi de mettre dans la peau de ces derniers en roulant en Citroën C4 Cactus… jaune !

Le Citroen C4 Cactus voiture de l'année 2015 ?

La C4 Cactus attire les regards

Difficile de rouler en C4 Cactus sans se faire remarquer. Au feu rouge, les gens vous dévisagent. Dans la rue, les piétons vous montrent du doigt. Et sur les parkings, vous jouez les ambassadeurs de Citroën en répondant aux questions des curieux. C’est bien la preuve que la marque a réussi son pari du « véhicule original ».

Citroën C4 Cactus airbumps marron
Les airbumps sont bien pratiques.

Et moi qu’est-ce que j’en pense de ce C4 Cactus ? Le design extérieur me plaît bien et les protections de carrosserie, les Airbump comme ils les appellent chez Citroën, sont très pratiques et résistent à la sauvagerie des conducteurs parisiens. J’aime bien aussi le dessin des feux arrière qui me rappellent ceux de la Citroën BX de mon papy.

En revanche, je suis nettement moins emballé par l’habitacle. Ça sent les économies un peu partout : bruit peu qualitatif à la fermeture des portières, pas de vitres électriques à l’arrière, pas de banquette rabattable en deux parties (elle est monobloc), plastiques bas de gamme et facilement rayables.

Citroën C4 Cactus intérieur avec sellerie marron et noir
L’intérieur est bien dessiné mais la qualité des matériaux déçoit.

C’est d’autant plus regrettable que le dessin très épuré de la planche de bord est vraiment sympa, surtout dans cette version à boîte robotisée dont l’absence de levier de vitesse permet d’avoir une banquette type sofa. Dommage que Citroën ne soit pas allé jusqu’au bout du concept en proposant trois places à l’avant comme dans le regretté Fiat Multipla.

Trois places à l’avant comme dans le Fiat Multipla, ça aurait été pas mal

Pour continuer sur les points négatifs, je trouve que le seuil de coffre est vraiment trop haut. Une ouverture en deux parties façon Peugeot 3008 aurait été bien plus pratique.

Citroën C4 Cactus coffre
Le coffre offre un bon volume de chargement mais le seuil est un peu haut. La modularité est basique avec une banquette arrière monobloc.

Au volant du C4 Cactus BlueHDi 100

Fidèle à sa réputation, Citroën a conçu des sièges confortables. Ils sont si larges qu’on dirait des fauteuils. Par contre, la position de conduite n’est pas facile à trouver à cause du volant qui n’est pas réglable en profondeur.

Citroën C4 Cactus volant

Le moteur du C4 Cactus se démarre à l’ancienne, avec une clé. Les premiers kilomètres en ville me laissent apprécier le confort de suspension, la souplesse du 1.6 BlueHDi et la douceur de la boite robotisée ETG6. Je profite du trafic pour faire connaissance avec l’écran tactile qui surplombe la console centrale. Il permet de contrôler toutes les fonctionnalités de la voiture : radio, climatisation, navigation GPS… Ce qui pose un problème : l’écran ne peut pas afficher toutes les informations en même temps.

Par exemple, si vous utilisez la navigation et que vous souhaitez monter la température, il faut retourner au menu principal puis cliquer sur le réglage de la climatisation. De nombreuses manipulations pas toujours faciles à effectuer en conduisant. Au risque de passer pour un vieux, je pense que de vraies commandes de climatisation auraient permis d’améliorer l’ergonomie. Voilà, il fallait que je le dise !

LENTE, PEU RÉACTIVE, A-COUPS, JE SUIS PAS FAN DE CETTE BOÎTE ETG6

Je quitte la ville pour rejoindre les voies rapides. Et là c’est le drame. Ou plutôt le calvaire. Mes bonnes impressions sur la boite pilotée partent en fumée dès la première accélération : passage des rapports lent, nombreux à-coups désagréables.

Lors d’un rétrogradage, pour effectuer un dépassement par exemple, la boîte met trois bonnes secondes à comprendre qu’elle doit passer le rapport inférieur. C’est limite dangereux… Les palettes au volant améliorent un peu la gestion mais on est loin de la réactivité offerte par une boîte à double embrayage.

Citroën C4 Cactus levier boîte etg6
La boite ETG est facile à utiliser : il n’y a que trois boutons pour avancer, reculer et passer au point mort.

Autre inconvénient de cette boite : elle n’offre pas de frein moteur dans les descentes. Bref, cette boîte ETG6 a plus de défauts qu’elle n’a de qualités. Et c’est bien dommage car cela finit par ternir l’agrément et le plaisir de conduite au volant de ce C4 Cactus qui offre pourtant un bon comportement.

Bilan essai Citroën C4 Cactus BlueHDi 100

Citroën C4 Cactus jaune arrière

Le Citroën C4 Cactus est un véhicule original qui met un peu de couleur dans ce monde de voitures banales. Mais son originalité ne suffit pas à cacher ses nombreux défauts (modularité basique, boîte ETG6 peu réactive, qualité médiocre).

D’autant que les prix du C4 Cactus ne sont pas particulièrement attractifs face à la concurrence (à partir de 21 150 € en BlueHDi 100 ETG6).

 

Le C4 Cactus face à ses concurrents

 

Peugeot 2008

Le Peugeot 2008 affiche un style plus classique mais distance largement le C4 Cactus sur le plan de la qualité de fabrication et des équipements. En outre il propose le système Grip Control pour améliorer la motricité sur les sols glissants. Il est logiquement plus cher.

Peugeot 2008 blanc
Peugeot 2008

 

Renault Captur

C’est sûrement le principal rival au C4 Cactus. Comme lui, il privilégie le design à la qualité de fabrication. Le Renault Captur a cependant quelques avantages face au C4 Cactus : vitres arrière électriques (vitres à compas sur le Citroën), boîte EDC à double embrayage, programme de personnalisation plus étoffé. En plus, ses prix sont comparables.

renault captur bleu et toit blanc
Renault Captur

 

Dacia Duster

Le Dacia Duster est moins à l’aise dans les virages que le C4 Cactus et sa conception est encore plus basique. Mais il est aussi moins cher et il profite d’une garantie constructeur de trois ans contre seulement deux ans pour le C4 Cactus. Il est également le seul de la bande à proposer une transmission intégrale.

dacia duster dans le sable
Dacia Duster

Fiche technique C4 Cactus 1.6 BlueHDi 100 ETG6

Moteur : 4-cylindres diesel, 1.6 BlueHDi
Puissance : 100 ch à 3750 tr/min
Couple : 254 Nm dès 1750 tr/min
Boîte : robotisée à 6 rapports (ETG6)
Transmission : aux roues avant
Consommation mixte : 3,4 l/100 km
0 à 100 km/h : 11,2 secondes
Vitesse maximale : 184 km/h
Dimensions (L/l/h) : 4,16/1,73/1,53
Volume de coffre : 358 litres
Prix : à partir de 21 150 € (5 CV)

3 COMMENTAIRES

  1. Il y a des raccourcis qui permettent de changer certains paramètres sans quitter la navigation… Il suffit de cliquer sur l’affichage de la température en haut pour ouvrir un raccourci rapide afin de la changer, même chose pour la radio ou pour jeter un œil à la consommation sans quitter la fenêtre du GPS.
    Par ailleurs, sa consommation de diesel est bien plus que raisonnable à mon avis.

     
  2. plaisir de conduire que 30 pour cents a cause de la boite auto du n’importe quoi qu’on aime pas la boite ok mais le reste ? la note aurais été de 70 pour cent plus logique car elle ce conduit bien cette voiture cool et zen et qualité 20 pour cent mais c’est du mauvais esprit de cassé cette voiture ou bien vous êtes un pur et dure pro allemande car la finition est plus que correcte et bien fini comparer au toyota avec leurs plastique recycler et dur

     
    • Bonjour Didier,
      La boîte auto n’est pas la seule cause, il y a aussi la position de conduite qui est difficile à trouver et le manque d’agrément du moteur à bas régime.
      Concernant la qualité, c’est selon moi le gros point faible du C4 Cactus. Le système de fermeture de la boîte à gants s’est même cassé pendant mon essai.
      Cordialement,

       

Votre commentaire :