C’est arrivé sur l’autoroute A4. Une patrouille de gendarmes roulait à vive allure à bord de leur Subaru Impreza WRX flambant neuve. Et là, c’est le crash.

Pour éviter l’accident, le gendarme a pillé et braqué à droite, mais pris de panique, le conducteur a fait la même manoeuvre, obligeant les gendarmes à braquer à gauche. Le braquage contre-braquage les pieds sur la pédale de frein ne faisant pas bon ménage, la pauvre Subaru est partie en tête à queue avant de s’encastrer dans les rails de sécurité.

A LIRE. Des femmes seins nus pour la bonne cause

Résultat, si les deux gendarmes s’en sortent indemnes, la voiture est complètement détruite. A 28 000 euros l’unité, ça fait mal au portefeuille… des français !

Le comble de l’histoire c’est que la voiture de l’automobiliste n’a rien eu. D’ailleurs, aucune poursuite n’aurait été retenue contre lui, il faut dire aussi que rien ne semblait justifier la vitesse excessive des gendarmes.

crash-subaru-impreza-wrx-gendarmerie

Stage de pilotage indispensable

Avoir 220 ch sous le pied droit peut provoquer les ardeurs du conducteur, même s’il est gendarme apparemment. Je ne critique pas la manoeuvre du gendarme, il a eu un réflexe naturel mais je pense que ces conducteurs n’ont pas encore la parfaite maîtrise du véhicule face à tous les dangers de la route.

Leur unique stage de pilotage sur le circuit Bugatti du Mans n’est pas suffisant, ils ont besoin d’un entraînement plus ardu et fréquent car le jour d’une mission réelle, la moindre erreur ne pardonnera pas.

En attendant, si un jour vous en croisez une, soyer prêt à dégainer l’appareil photo, on ne sait jamais 😉

6 COMMENTAIRES

  1. Ils n’ont qu’à rouler comme tous le monde à 130.Ils faut les voire quand ils prenne en CHASSE un pauvre couillon qui roulait à 150 au lieu de 130.Beaucoup de risques pour les autres usagers pour pas grand chose.Enfin si………LE POGNON……..Quand on ne sait pas monter à cheval on se selle un PONEY ou un ÂNE.

     
  2. Dit moi mec est tu conscient que quand un type ce rabat devant toi alors que le gendarme est en intervention a quasiment 200km/h n’importe quel pilote ce plante !

     
  3. facile de critiquer les forces de l’ordre quand on est derriere son écran.
    va faire une intervention musclé avec eux et après tu pourras te permettre de parler

     
  4. Voilà qui me désole. Comment peut-on se permettre de critiquer les forces de l’ordre, qui plus est un militaire en unifrome. Le débat est houleux simplement quoi dire. Si M. Sarkozy et Mme Alliot-Marie ont jugé bon d’équier les forces de l’ordre de ces petites GT, c’est aussi parce que les délinquants on des voitures très puissantes. L’expérience de la conduite à grande vitesse sur circuit est bénéfique, mais ne remplacera jamais totalement la vraie vie de tous les jours… Et en temps que militaire, je n’admet pas ces propos… Le secret défense vous connaissez? Le gendarme avait certainement une bonne raison de rouler à cette vitesse (transport d’organe, assistance de personne, message urgent), raison qui est écrite sur le carnet de bord daté de la voiture.

    Sachez enfin que nous, militaires de statut, sommes soumis à la même loi que vous, excès de vitesse=perte de points plus amende, d’une part, et sanction miltaire en plus (jours d’arrêt…).

     
  5. ils auraient mieu fait de percuter le gars, j’aurais bien aimé savoir ce que vous auriez ecrit du coup…

    “… le taux de suicide dans la police augmente, ils ne prennent même plus la peine d’éviter les abrutis qui n’ont pas de cou pour regarder leurs rétroviseurs…”

     

Votre commentaire :