Avec le temps ou les chocs, une plaque d’immatriculation peut s’abîmer ou se détacher. Il est donc nécessaire de la changer. Pas de panique ! Cette opération est rapide et ne nécessite pas d’être un bricoleur averti. Nos conseils pour changer une plaque d’immatriculation.


On n’y pense pas forcément, mais les plaques d’immatriculation de votre voiture ne sont pas éternelles. Coup de pare-choc, vent à haute vitesse, pluie, usure, rouille, etc., les plaques d’immatriculation sont soumises à de fortes contraintes, et ceci tous les jours de l’année, à plus forte raison si vous n’avez pas de garage et laissez la voiture à l’air libre toute la nuit.

Et n’oublions pas que les plaques ne sont accrochées à la voiture que par deux rivets pop, aussi connus sous le nom de rivets aveugles, qui permettent d’assembler deux pièces métalliques sans trop d’efforts.

Si votre plaque d’immatriculation est détériorée ou illisible, vous écopez d’une amende de 45 euros

Si l’une de vos plaques d’immatriculation est détériorée ou sur le point de tomber, il est temps de la changer. Saviez-vous que si vous perdez votre plaque, vous risquez d’écoper d’une amende (minorée) de 45 euros ? Heureusement, le changement d’une plaque d’immatriculation est simple et rapide. Voici les trois étapes essentielles à suivre :

1/ Retirer la plaque défectueuse

Si la plaque d’immatriculation n’est pas tombée, il faut la retirer. Pas de panique, c’est un jeu d’enfant. Il suffit de faire « sauter » les rivets (ce sont les petites tiges métalliques qui maintiennent la plaque) à l’aide d’une perceuse équipée d’un forêt de diamètre de 5 ou 6.

Essayez de percer les têtes des rivets sans trop appuyer pour éviter d’agrandir encore plus le trou dans le pare-choc. Assurez-vous ensuite que les rivets sont bien tombés car ils pourraient rester bloqués dans le pare-choc.

2/ Percer la nouvelle plaque d’immatriculation

Superposez l’ancienne et la nouvelle plaque pour repérer les trous. Faîtes un repère au crayon à papier ou au stylo avant de percer. Si vous n’avez plus votre ancienne plaque d’immatriculation, utilisez les trous dans le pare-choc comme repère. Assurez-vous que le diamètre du forêt de la perceuse n’est pas plus petit que le diamètre des nouveaux rivets.

3/ Installer la nouvelle plaque d’immatriculation

Une pince à riveter est nécessaire pour poser une plaque d'immatriculation de voiture
Une pince à riveter.

Vous allez avoir besoin d’une pince à riveter, qu’on trouve dans tous les magasins de bricolage. Insérez un premier rivet dans la pince (il faut mettre la partie la plus fine dans le trou) puis positionnez la plaque au niveau du pare-choc.

Appuyez sur la pince plusieurs fois jusqu’à entendre un bruit ressemblant à un « clac ». Renouvelez l’opération avec le deuxième rivet. Ça y est, votre nouvelle plaque d’immatriculation est installée.

 

Votre commentaire :