Prenez une Aston Martin Cygnet. Remplacez son petit 4-cylindres par un gros V8, élargissez ses voies, installez des sièges Recaro, remuez et vous obtenez la Cygnet V8 !

L’Aston Martin Cygnet est une voiture qui n’aura pas laissé un souvenir impérissable. Développée sur la base de la Toyota iQ, cette micro-citadine a vu le jour (de 2011 à 2013) afin de permettre au constructeur de se conformer aux normes des émissions de CO2 imposées par l’Union Européenne. Sous son capot, elle était animée par un 4-cylindres développant 98 ch, lui permettant de parcourir le 0 à 100 km/h en plus de 11 s.

Un V8 de 430 ch sous le capot

La nouvelle Cygnet V8, qui a été dévoilée lors du Festival de Goodwood 2018 (en Angleterre), est beaucoup plus passionnante. Conçue et fabriquée à la demande d’un client, elle dispose d’un vrai moteur de chez Aston Martin, en l’occurrence le V8 4,7 litres de l’ancienne Vantage. Avec 430 ch aux roues arrière, elle se révèle nettement plus performante : de 0 à 100 km/h en seulement 4,2 s, vitesse de pointe de 274 km/h.

« La Cygnet V8 passe de 0 à 100 km/h en 4,2 s ! »

L’implantation de ce gros V8 a nécessité quelques transformations par rapport au modèle d’origine. Ainsi, la Cygnet a grandi de 72 cm pour atteindre une longueur de 3,71 m et ses voies ont été sacrément élargies. Le bouclier arrière a été redessiné afin d’intégrer la double sortie d’échappement. L’intérieur donne la sensation d’être à bord d’une voiture de course avec des sièges baquets Recaro disposant d’harnais de sécurité, un volant recouvert d’Alcantara et des renforts latéraux.

Voilà en tout cas un beau joujou qui devrait redorer l’image de l’Aston Martin Cygnet.

Notez cet article :

Votre commentaire :