Schumacher vit un retour en Formule 1 difficile. L’allemand peine à suivre le rythme de son coéquipier Nico Rosberg chez Mercedes GP et semble complètement largué en course. La saison de trop ?

De nombreux internautes pensaient que Schumacher allait donner du fil à retordre à tous ses concurrents et qu’il avait de nombreuses chances de s’envoler vers un huitième titre mondial. Mais après quatre courses, le constat est sans appel : l’allemand est largué. Car si sa septième place au premier Grand Prix de Bahreïn laissait présager de bonnes choses, les courses suivantes nous ont laissé sur notre faim. On s’attendait à mieux de la part d’un pilote de cette trempe qui, faut-il le rappeler, a été sept fois champion du monde de F1.

Les choses ne se sont pas arrangées le week-end dernier lors du Grand Prix de Shanghai. Schumacher a été incapable de suivre le rythme de ses adversaires. C’est simple : il s’est fait doubler par presque tout le monde !

A cause de la voiture ou du pilote ?

Pour sa défense, Schumacher a montré du doigt les mauvaises performances de sa monoplace. Un mal qui ne semble pas déranger son coéquipier Nico Rosberg, qui pointe à la deuxième place du championnat avec deux podiums à son actif. Interrogé sur le début de saison de Schumacher, Ross Brawn, le directeur de l’écurie Mercedes GP, ne comprend pas la contre-performance de son ami Michael.

Et si Schumacher avait-il tout simplement oublié les bonnes manières de conduire une Formule 1 ?

Votre commentaire :