FUTUR MODÈLE – La troisième génération de Mazda MX-5 (lancée en 2006) va tirer sa révérence d’ici à 2014, au profit d’un nouveau modèle plus léger et doté de nouveaux moteurs moins gourmands.

La Mazda MX-5 est l’une des seules voitures, avec la Porsche 911, a avoir conservé la même philosophie qu’à ses débuts. Son design inspiré des roadsters anglais des années 60, son poids plume, son excellente position de conduite et le plaisir qu’elle procure à son volant ont grandement participé à son succès planétaire et à sa notoriété.

La Mazda MX-5 est le roadster le plus vendu au monde

Avec près de 532 000 exemplaires produits en mai 2000, la Mazda MX-5 est d’ailleurs entré dans le Guinness Book des Records comme étant le « cabriolet sportif biplace le plus vendu au monde ». Depuis, le roadster japonais n’en finit plus de battre son propre record. Le seuil des 900 000 unités a été franchi en février 2011. A quand le million ?

Un design proche du concept Shinari

Pour l’heure, Mazda est resté relativement discret au sujet de la future MX-5, baptisée « ND » en interne. Elle devrait bien sûr conserver les mêmes gênes que ses aînées, avec cependant quelques nouveautés à la clé.

Sur le plan stylistique d’abord, la nouvelle MX-5 devrait s’inspirer du magnifique concept-car Shinari. Lors de sa présentation au salon de Francfort 2011, Mazda avait affirmé que « le Shinari représentait les futurs code de la marque ». Le CX-5 (un SUV compact de la taille du Volkswagen Tiguan) nous donnera un premier aperçu de cette nouvelle « patte artistique » lors de son lancement en Europe début 2012.

La Mazda MX-5 est le roadster le plus produit au monde
La Mazda MX-5 a atteint les 900 000 unités produites en 2011. La Miata est vendue depuis 1989.

« Nous ferons progresser son agrément »

Outre le design, la nouvelle Mazda MX-5 devrait progresser sur le plan mécanique. C’est Seita Kanai, en charge du développement chez Mazda, qui l’a affirmé en début d’année 2012. « Nous ferons progresser son agrément de conduite et rehausserons encore ses performances écologiques et son niveau de sécurité ».

Les blocs actuels – 1.8 litre de 126 ch et 2.0 litres de 160 ch – devraient donc disparaître, au profit de nouveaux moteurs plus écologiques, issus du programme « Skyactiv » de Mazda. Pas question ici de suralimentation ni de réduction de la cylindrée comme chez la plupart des concurrents.

Des moteurs à technologie Skyactiv

Pour réduire la consommation en carburant, les ingénieurs de Mazda ont travaillé sur le rendement des moteurs en augmentant le taux de compression à une valeur record pour un moteur à essence de 14 : 1. Mazda assure que cette solution permet de réduire considérablement les consommations sans nuire au caractère propre au moteur à essence (pas question de moteurs à essence « dieselisés » chez Mazda).

Le programme « Skyactiv » ne concerne pas uniquement les moteurs : châssis et boîtes de vitesses devraient également évoluer sur la future Mazda MX-5 dans un seul but : prendre du plaisir au volant tout en consommant et en polluant moins.

Votre commentaire :