Une Volkswagen Golf 7 sur une route bordée de neige

Encore trop peu d’automobilistes équipent leur voiture de pneus hiver lorsque la saison froide s’installe en France. Ils jouent pourtant un rôle important dans la sécurité…

Dernière mise à jour le 19 décembre 2016

Lorsque les températures chutent, les pneus hiver jouent un rôle important dans la sécurité. Ils sont pourtant boudés par la plupart des automobilistes chaque année. Quels sont les avantages du pneu hiver ? Sont-ils seulement efficaces sur la neige ? On fait le point.

Quels sont les avantages du pneu hiver ?

On peut déjà s’en faire une idée à l’œil nu : on remarque que le pneu hiver présente une plus forte indentation que le pneu été, qui lui paraît globalement plus lisse. Cette profondeur de sculpture permet tout simplement de mieux accrocher la route car en hiver le sol est plus humide, détrempé, parfois verglacé et souvent froid.

Lors d’un freinage à 50 km/h sur une route enneigé, une voiture chaussée de pneus été réclame 31 mètres de plus pour s’arrêter qu’une voiture équipée de pneus hiver. Cela correspond à la longueur de près de huit passages piétons !pneu-hiver-pneu-ete-freinage-sur-neige

Le pneu hiver est également plus efficace sous la pluie et lorsque les températures chutent sous les 7°C. Dans ces conditions, une voiture équipée de pneus été réclame 6 mètres de plus pour s’arrêter depuis une vitesse de 80 km/h.

pneu-hiver-pneu-ete-freinage-pluie

Source : Popgom.fr

Quelles différences entre un pneu hiver et un pneu quatre saisons ?

La particularité du pneu hiver réside surtout dans la composition de sa gomme qui est unique : elle est spécialement étudiée pour résister aux basses températures.

Alors que la gomme du pneu été est au contraire conçue pour rouler sur des routes estivales, le pneu hiver contient un mélange à haute teneur en silice qui lui permet de garder toute son élasticité lorsque le thermomètre affiche une valeur inférieure à 7°C, là où le pneu été commence à durcir et à perdre de son adhérence.

Le pneu 4 saisons est moins efficace qu’un pneu été en été et qu’un pneu hiver en hiver

Le pneu quatre saisons (ou toutes saisons) quant à lui est un compromis entre les deux profils été et hiver qui lui permet d’être monté été comme hiver. Mais comme tout compromis, il est réputé pour être moins efficace qu’un pneu été en été et un pneu hiver en hiver.

ProfilPerformance étéPerformance hiver
Pneu été+++0
Pneu hiver0+++
Pneu 4 saisons++++

 

Les pneus hiver sont-ils seulement efficaces sur la neige ?

Dans le langage courant, on entend fréquemment la dénomination « pneu neige ». Il s’agit d’un abus de langage, car le pneu hiver n’est pas uniquement prévu pour les épisodes neigeux. Comme nous l’avons vu, il s’agit avant tout d’un pneu qui ne durcit pas avec le froid (à partir de 7°C).

Une Porsche Panamera en glisse sur la neige
Le pneu hiver n’est pas réservé à la conduite sur la neige. Il devient indispensable quand les températures chutent sous les 7°C.

Ses nombreuses lamelles agrippent littéralement le sol humide en cassant le film d’eau afin d’améliorer la traction, ses larges rainures sur la bande de roulement permettent d’évacuer l’eau en grande quantité pour limiter les risques d’aquaplaning.

Quand installer des pneus hiver sur sa voiture ?

Le pneu hiver n’est pas nécessaire uniquement à la montagne, il est recommandé dès l’automne. Si le thermomètre commence à afficher des valeurs inférieures à 7°C, il est temps de passer aux pneus hiver afin de conserver toutes les performances du système de freinage en assurant une liaison adaptée au sol. Généralement, les pneus hiver se montent de novembre à mars.

Un pneu hiver devient meilleur qu’un pneu été lorsque la température est inférieure à 7°C

Lorsque les beaux jours reviennent, il est préférable de revenir aux pneus été car la gomme hiver s’use beaucoup plus vite à température élevée.

Puis-je monter seulement deux pneus hiver ?

Certains automobilistes choisissent de monter des pneumatiques hiver uniquement sur l’essieu directeur pour améliorer la traction en économisant sur les pneus arrière. Pourtant, les pneus hiver doivent se monter par quatre. Pourquoi ? Tout simplement parce que les quatre pneus sont tous sollicités lors du freinage et dans les courbes.

En cas de freinage brusque, les pneumatiques hiver vont réagir correctement alors que l’essieu qui n’en comporte pas continuera à glisser, ce qui provoquera un déséquilibre sensible au moindre coup de volant.

Déséquilibre au freinage, tête-à-queue, ce n’est pas le bon plan !

Dans les virages et avec des pneus été à l’arrière, on retrouve ce déséquilibre accentué par les forces latérales. Si la vitesse n’est pas maîtrisée, l’instabilité de l’essieu arrière peut déboucher sur un sur-virage ou entraîner un tête-à-queue sans aucune possibilité de redresser le véhicule.

MotricitéAdhérence en virageStabilité au freinage
2 pneus hiver*++
4 pneus hiver++++++

* sur l’essieu moteur

Comment bien choisir ses pneus hiver ?

Il existe une homologation pour le pneu hiver, reconnaissable à son logo 3PMSF (3 Peaks Mountain Snow Flake) qui représente un flocon sur un fond de montagnes à 3 sommets. C’est ce pictogramme seul qui certifie que le pneumatique est adapté pour l’hiver ; il est d’ailleurs reconnu dans les pays d’Europe où la monte des pneus hiver est obligatoire.

bande de roulement d'un pneu hiver
Le pneu hiver est reconnaissable à sa bande de roulement plus découpée et sa gomme plus lisse qu’un pneu été.

Il existe de nombreuses marques et profils compatibles avec la dimension des pneumatiques d’un véhicule. Les marques premium (Michelin, Bridgestone, Pirelli, Dunlop, Goodyear et Continental) investissent des sommes considérables en recherche et développement et proposent ainsi les meilleurs produits du marché hivernal. D’autres manufacturiers tels que Hankook, Kleber ou encore Nokian (l’inventeur du pneu hiver) produisent également des profils de qualité salués par les tests réalisés par des organismes indépendants (TCS, ADAC).

Il convient alors de comparer les notes attribuées sur l’étiquetage des pneus (consommation de carburant, freinage sur sol mouillé, émission sonore) puis de consulter éventuellement les résultats des tests ainsi que les avis des utilisateurs.

Ai-je besoin de pneus hiver si je roule en 4×4 ?

La transmission intégrale permet une meilleure traction, mais elle ne suffit pas pour pallier l’absence de pneus hiver.

mercedes gla marron sur neige en descente
Même les véhicules équipées de quatre roues motrices doivent s’équiper de pneus hiver.

Les pneus été 4×4 présentent généralement une forte indentation en raison de la nature des terrains empruntés. Or comme il a été précisé plus haut, la gomme utilisée pour la conception des pneus été perd de son efficacité à basse température. Ainsi, les larges pavés de blocs durcissent avec le froid et induisent une perte d’adhérence sur les routes hivernales. En cas de présence de neige, ce manque d’accroche au sol représente un réel danger lors du freinage, un danger amplifié par la masse importante des 4×4 et des gros SUV.

Les 4×4 ne peuvent pas faire l’impasse sur les pneus hiver

C’est ainsi que les 4×4 ne dérogent pas à la règle ; ils doivent également s’équiper de pneus hiver lorsque les conditions climatiques l’imposent.

Que faire de mes pneus été ? Où les stocker ?

La question du stockage ne se pose pas pour les automobilistes qui disposent d’un garage dans lequel ils pourront entreposer les pneumatiques de rechange lors de la permutation été/hiver. Pour tous les autres, il existe un service de gardiennage dans de nombreux centres auto qui permet d’entreposer les pneus démontés dans des conditions adéquates pendant toute la durée de la saison. Généralement, ce service est facturé aux alentours de 10 euros par pneu.

Montage d'un pneu sur une voiture
La plupart des centres auto proposent des services de gardiennage.

Dans tous les cas, il est possible de monter/démonter les pneus sur les mêmes jantes, ou d’investir dans des jantes supplémentaires pour économiser la permutation bi-annuelle.

Quant à la technique de stockage préconisée par tous les manufacturiers, elle diffère si les pneus sont montés sur des jantes ou non :

  • Si les pneus sont montés sur jantes, il faut soit les suspendre, soit les empiler en prenant le soin de changer l’ordre des pneus dans la pile de temps en temps pour ne pas écraser la structure du pneu se trouvant en dessous des trois autres.
  • Si les pneus ne sont pas sur jantes, il convient alors de les entreposer debout en prenant le soin de les tourner une fois par mois pour éviter que la structure ne s’affaisse trop.

Avant toute chose, il faut veiller à marquer la position de chaque pneu (avant/arrière, gauche/droite) en prévision de la remonte.

Les 3 choses à retenir sur le pneu hiver

  1. Les pneus hiver se montent à partir de 7°C
  2. Les pneus hiver se montent par quatre
  3. La profondeur minimale des sculptures est de 4mm

 

A LIRE. Je me suis essayé à la conduite sur la neige

 

PARTAGER :

2 COMMENTAIRES

  1. « Quels sont les avantage du pneu hiver ? Sont-ils seulement efficaces sur la neige ? On fait le point. » > il manque un « s » à « avantages » 🙂

Votre commentaire :