Précédent
Suivant

Essai Jaguar F-Type R Coupé AWD

Jaguar m’a invité à venir essayer sa F-Type R AWD Coupé, un monstre de 550 ch. Direction le centre d’essais de Mortefontaine, dans l’Oise, pour une journée que je ne suis pas prêt d’oublier.

Lorsque j’ai reçu ce mail ayant pour objet « Invitation Essais F-TYPE R sur le circuit du CERAM », j’ai cru à un spam ou à une arnaque. Mais non ! J’étais vraiment invité à venir prendre le volant de la F-Type. Et pas n’importe laquelle : la F-Type R AWD, celle avec le gros V8 compressé de 550 ch et les quatre roues motrices.

Coup de coeur pour la Jaguar F-Type

Me voici arrivé au centre d’essais du CERAM, à Mortefontaine. Le lieu est bien gardé : de nombreux constructeurs et équipementiers viennent tester leurs futures nouveautés dans ce complexe. J’arrive devant « ma » Jag’. Le coup de coeur est immédiat. Ligne à couper le souffle, proportions parfaites, jantes de 20 pouces, quatre sorties d’échappement, la F-Type R a franchement de la gueule.

L’ambiance intérieure est tout aussi réussie et les matériaux respirent la qualité. Je n’en attendais pas moins d’une voiture coûtant plus de 110 000 euros (113 660 euros précisément).

Alors que je commence à prendre mes marques au volant de la voiture, mon instructeur me fait signe de démarrer le fauve. Mon rêve commence…

Un bruit à vous donner la chair de poule

Une pression sur un bouton rouge réveille le V8 de 5 litres dans un bruit sourd qui me donne la chair de poule. Rien à voir avec le bruit artificiel de certaines voitures sportives. C’est le moment de quitter mon emplacement pour me diriger vers le circuit routier. Je suis un peu stressé : il y a quatre fois plus de chevaux sous le capot de cette Jaguar que dans ma voiture !

feux arrière Jaguar F-Type R Coupé V8
Sonorité envoûtante, retour de gaz au lever de pied, la F-Type R est un régal pour les tympans.

Je commence doucement en enclenchant le mode « Normal ». Dès les premiers tours de roue, je suis bluffé par le confort et le silence de fonctionnement. La boîte automatique passe ses huit rapports sans à-coups, la direction est précise… mais très vite la tentation de passer en mode « Dynamique » devient trop forte !

Le son de la F-Type R en vidéo

De gentil fauve à méchant félin

En mode « Dynamique », la F-Type R passe clairement du gentil fauve au méchant félin. La moindre pression sur l’accélérateur vient écraser ma tête contre le siège baquet. Mais ce n’est pas la seule transformation : le châssis est plus rigide, la direction encore plus précise et chaque rétrogradage est ponctué d’un coupe de gaz et d’un concert de crépitements. Un vrai régal pour les tympans.

« Chaque rétrogradage est ponctué d’un coupe de gaz et d’un concert de crépitements »

En mode « Dynamique », les aides électroniques interviennent plus tard. J’arrive justement sur une partie humide du circuit. Je crains le tête à queue, mais aucun risque : la transmission intégrale AWD répartit le couple entre chaque essieu et rattrape tous écarts de trajectoire. C’est rassurant sur une voiture de plus de 500 ch !

180 km/h sur l’anneau de vitesse

Après quelques tours du circuit routier sur lequel je commence à prendre mes repères, l’instructeur change ses plans : direction l’anneau de vitesse. C’est la première fois que j’en vois un en vrai. L’inclinaison de la piste est nettement plus impressionnante que sur les photos.

Je commence à prendre de la vitesse : 100, 120, 150… 180 km/h. « Lâche les mains du volant ! », me lance mon copilote. La Jaguar continue de tourner grâce à la force centrifuge. Bluffant.

jantes 20 pouces Jaguar F-Type R Coupé V8
Les jantes Gyrodyne de 20 pouces (option à 760 euros) sont chaussées de pneus Pirelli P Zero. Le freinage est assuré par des disques de 380 mm à l’avant. Des freins en carbone/céramique sont proposés en option gratuite.

A fond sur le circuit du CERAM

Mon retour dans la voie des stands sonne la fin du rêve. Pas tout à fait : mon instructeur prend le volant pour me montrer les vraies capacités de la F-Type R. D’emblée, le rythme n’est pas le même. Il continue d’accélérer là ou moi je pose le pied sur le frein, il passe les courbes à des vitesses bien plus élevées et ses trajectoires sont plus propres. Dans ces conditions de conduite dynamique, la poignée de maintien sur la console centrale devient vite appréciable.

Bilan essai Jaguar F-Type R AWD

Face avant Jaguar F-Type R Coupé 2015Je pourrais conclure cette journée en disant que la Jaguar F-Type R AWD n’est pas une voiture raisonnable : elle coûte très cher, consomme le sans-plomb comme Depardieu boit une bouteille de vin et chaque accélération vous met un pied en prison.

Mais est-ce vraiment important ? Il suffit de rouler quelques minutes avec cette Jaguar pour oublier tous ces « défauts ». Franchement, j’ai vraiment pris mon pied dans cette F-Type R et mes tympans n’ont toujours pas oublié le bruit du moteur. Le plus dur reste à faire : redescendre sur Terre et repartir du CERAM au volant de ma vieille bagnole…

Mon verdict
EN DEUX MOTS
La F-Type R AWD est une voiture que tous les passionnés d'automobile rêveraient de conduire. Elle offre beaucoup de plaisir au volant et régale les tympans par la sonorité de son V8. L'un de mes coups de coeur de l'année.
J'AIME
Ligne magnifique
Sonorité du V8
Performances
JE REGRETTE
Prix excessif
Lacunes d'équipement
Consommation très élevée
9
SUR 10

 

Précédent
Suivant

Votre commentaire :